Éolienne

Champs de la ferme
Eoliennes V3.png
Eolien.png
  • L’éolien terrestre se développe depuis la fin des années 1990 en France. Il s’agit d’une énergie renouvelable, propre, sûre et inépuisable

  • Les éoliennes installées en France ont produit en 2020 plus de 7 % de la consommation électrique du pays. Ce chiffre progresse d’année en année et l’objectif de la filière éolienne est d’atteindre 23 % du mix énergétique français en 2030

  • C’est une énergie qui crée des emplois chaque jour. Plus de 20 000 personnes travaillent dans le secteur en France aujourd’hui

  • L’énergie éolienne a une empreinte environnementale particulièrement faible : il faut moins d’une année pour produire autant d’énergie que l’énergie « grise » nécessaire à la production, fabrication, installation, utilisation et recyclage d’une éolienne

  • Avec le développement du stockage d’énergie, l’intermittence de l’énergie éolienne sera progressivement réduite dans les toutes prochaines années

  • Le développement d’un parc éolien sur un territoire génère des retombées positives, notamment fiscales.

    • A titre d’exemple, un parc éolien moyen de 10 MW installés génère environ 100 000 € par an de recettes fiscales, sur 30 ans.

    • Certains projets positifs voient le jour concomitamment à l’installation d’éoliennes (chaufferie bois, rénovation de bâtiments communaux, etc.). Certains territoires développent également des démarches plus globales comme les TEPOS (Territoire à Energie Positive) par exemple.

  • Le développement de l’éolien est très encadré par la réglementation en France (règlementation la plus stricte d’Europe). Les études destinées à obtenir un permis  (Autorisation Environnementale)  pour construire et exploiter un parc éolien comprennent une étude d’impact sur la faune et la flore, une étude d’impact paysager, une étude acoustique détaillée, une étude de dangers ainsi qu’une enquête publique afin de garantir une installation conforme et pérenne sur le site d’implantation, bien intégrée dans son territoire historique et social

  • Le démantèlement et la remise en état du site en fin de vie des éoliennes sont également pensés et analysés dès le début du projet en prenant en compte l’avis du maire de la commune d’implantation et celui du propriétaire du terrain. Les coûts de démantèlement sont intégralement à la charge de l’exploitant du parc et provisionnés par une garantie bancaire

  • Aujourd’hui plus de 90% d’une éolienne est recyclable. Ce pourcentage va d’ailleurs en s’améliorant, une filière industrielle ad hoc est en train de se mettre en place