Hydroélectricité

mill-1553457.jpg
Basse Chute V3.png
Hydro.png

  • Héritière directe des moulins à eau d’antan, l’hydroélectricité est la première source d’électricité renouvelable en France, produisant 10 % de la consommation électrique française

  • C’est un pilier du réseau électrique, étant donné son maillage du territoire et sa complémentarité avec les autres énergies renouvelables

  • Il y a aujourd’hui plus de 2 400 centrales hydroélectriques en France, majoritairement de taille modeste (puissance unitaire installée inférieure à 10 MW)

  • L’énergie hydroélectrique ne consomme pas d’eau, ne pollue pas et assure la continuité écologique des cours d’eau, via des aménagements environnementaux importants

  • Il y avait en France près de 60 000 moulins à eau en 1914. Cette énergie a donc encore beaucoup d’avenir tant dans la rénovation de vieilles installations que dans l’exploitation de nouvelles centrales pour répondre aux objectifs fixés par l’Europe et la France en termes de production d’énergie d’origine renouvelable (objectif PPE pour l’hydroélectricité : +3 TWh d’ici 2023 comparé à 2016)

  • A l’instar de l’énergie éolienne, l’intermittence toute relative de l’énergie hydroélectrique sera progressivement réduite dans le toute prochaines années avec le développement du stockage d’énergie,

  • Gaïa Energy Systems est très active dans les petites centrales au fil de l’eau dites de « basse chute » qui se caractérisent par une hauteur de chute inférieure à 70 m et un bon débit dérivé.